PARO en France

Ils ont adopté PARO en France et ils en parlent:

L’EHPAD Villa du Tertre, situé à Saint-Parres aux Tertres (Aube) est devenu en Juillet 2014 le premier établissement de santé en France à acquérir PARO.

Depuis, plusieurs EHPAD et Centre Hospitalier ont rejoint la communauté PARO:

  • l’hôpital Broca (AP-HP)
  • l’EHPAD Valle Longa (Cauro – Corse du Sud)
  • l’EHPAD Fondation Lépine Providence (CCAS Versailles)
  • l’EHPAD la Bastide des Lavandins (Apt)
  • l’hôpital La Collégiale (AP-HP)
  • l’hôpital Corentin Celton (AP-HP)
  • l’hôpital Paul Brousse (AP-HP)
  • la Résidence ADEF la maison de l’amandier (Saint Marcel – 71)
  • Home de Préville (Moulins Les Metz – 57) Découvrez comment chaque résident a accueilli PARO au PASA de l’établissement Home de Préville
  • L’Institut Curie
  • La résidence Arpage Mornay (ARPAD) (Levallois-Perret 92)

Vous pouvez également trouver un petit phoque dans les couloirs de l’hôpital des Charpennes (Hospices Civils de Lyon)…

Retours utilisateurs de la communauté PARO:

“L’effet était formidable […] En effet, mes patientes agitées se sont calmées et ont retrouvé miraculeusement le sourire. Un de mes patients était tellement apaisé qu’il s’est endormi à table, ce qui est rare pour lui […] Au-delà de l’effet thérapeutique pour les malades, ça a soulagé l’infirmière et les aides-soignantes pendant 3/4 d’heure, ce qui en fin d’après- midi est très appréciable. ”

Hôpital Broca, Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

 

“Les résultats sont spectaculaires. Des résidents qui pouvaient rester silencieux durant des jours se sont mis à parler”

Mme L, Directrice EHPAD Villa du Tertre

“Joie et apaisement sont arrivés en même temps que PARO, chez certains résidents au comportement difficile du secteur Alzheimer. Il semblerait qu’en plus, il ait un effet fédérateur sur l’équipe soignante »

Hôpital Local de Sully/Loire

“Paro est un objet innovant et surprenant que les patients se sont bien appropriés. Il s’est avéré être un outil facilitateur de communication ou d’échange pour les patients renfermés. Il a également suscité une cohésion de groupe positive. Nous avons hâte de le retrouver…”

Dr Nathalie S, La Collégiale (AP-HP)

“L’utilisation de ce robot s’inscrit dans le projet des thérapies non médicamenteuses utilisées dans notre établissement. Nous remarquons des réactions marquantes chez les résidents ayant déjà participé à une séance de robot-thérapie. En effet sur 16 résidents seulement 3 ne réagissent pas ou très peu aux manifestations de PARO. Les expressions qu’ils peuvent avoir face à ce “bébé phoque” sont principalement positives (ex : rires, sourires) et sollicite leur affect”

Mme Laura M, EHPAD Valle Longa, Cauro, Corse

“Pour la première fois en France, PARO a été intégré au sein d’un CLCC, dans un contexte d’onco-gériatrie en hospitalisation court séjour, où nous accueillons des patients souffrants, au-delà des peines liées au cancer, de troubles cognitifs (parfois méconnus et souvent multifactoriels) et de l’humeur (angoisse, agitation, tristesse…).

Pour une large majorité des patients (12/14), les interactions gestuelles et de communication orale avec PARO ont apporté une réduction certaine des signes anxieux et un net apaisement du patient.

En outre, au-delà des résultats probants obtenus chez nos patients, PARO s’est avéré comme un élément fédérateur entre les différentes équipes soignantes, à travers un projet commun d’établissement. Il a permis aussi de sensibiliser à certaines particularités des patients âgés, et de mettre en avant le travail et les problématiques rencontrées notamment pas les soignants de nuit.”

Dr F.Rollot – Médecin Gériatre – Institut Curie

 

“Les essais se sont avérés concluants dans la majorité des séances… l’effet positif de PARO semble dominer”

Hôpital des Charpennes, Hospices civils de Lyon

Centre de Mémoire, de Ressource et de Recherche de Lyon